Comme Haruki Murakami (1Q84), Boris Jean imagine deux lunes dans le ciel. Pourraient-ils être deux mondes superposés? La réalité qui prend la forme de petites architectures, faites de matériaux recyclés, et la réalité de sa vision dans des teintes chaudes et réconfortantes. Les deux mondes semblent cohabiter. Si l'utilisation de vinyles LP fait appel aux nostalgiques, elle fait également référence à cette période consumériste.

Galerie Géraldine Banier - Paris

Capture d’écran 2020-09-18 à 18.00.51.
Capture d’écran 2020-09-18 à 18.00.42.
Capture d’écran 2020-09-18 à 18.00.20.
Capture d’écran 2020-09-18 à 18.00.31.
Capture d’écran 2020-09-18 à 17.59.38.
Capture d’écran 2020-09-18 à 17.59.15.
Capture d’écran 2020-09-18 à 17.59.28.
Capture d’écran 2020-09-18 à 17.59.53.